Notre perception du récit différente d’une série à un film

10 Juin

Issues des « serials » radiophoniques plutôt que du cinéma, les séries télé laisse une place prédominante à l’action et à ce que l’on nomme la « narration dialoguée ». Alors que le cinéma propose davantage une mise en scène esthétique, la télévision doit s’accommoder des contraintes de son dispositif : des images et un support de diffusion réduits, des télé-spectateurs potentiellement occupés, distraits, des coupures publicitaires etc.  La télévision jouit cependant d’une certaine proximité et les séries télé réussissent à provoquer l’adhésion du public. Plus de précisions dans l’article Phénoménologie des séries télé signé Laurent C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :